Télémarketing et RGPD – Quel avenir pour le télémarketing ?

télémarketing et RGPD
Le RGPD va révolutionner le télémarketing

Télémarketing et RGPD.
Si vous travaillez dans le télémarketing, vous utilisez tous les jours des données à caractère personnel de citoyens européen. Cette activité est fortement régie par le RGPD et vous devez être très vigilant sur les données que vous exploitez.

Télémarketing et RGPD – Quels sont les règles à respecter ?

Selon le RGPD :

Tout traitement de données à caractère personnel devrait être licite et loyal…Le principe de transparence exige que toute information et communication relatives au traitement de ces données à caractère personnel soient aisément accessibles, faciles à comprendre, et formulées en des termes clairs et simples...En particulier, les finalités spécifiques du traitement des données à caractère personnel devraient être explicites et légitimes, et déterminées lors de la collecte des données à caractère personnel.

En d’autre termes cela veux dire :

  • Vous ne devez utiliser que des fichiers de prospects dont les données ont été collectées de manière explicite.

    Tout prospect présent dans le fichier que vous utilisez doit avoir été informé de manière clair et précise de la finalité de la collecte de ses données à caractère personnel. Il doit avoir été informé que la collecte de ses coordonnées serviront à lui proposer d’autres produits ou services bien précis par le biais d’un télémarketing ciblé.

    Par exemple :

    Une entreprise qui vend des portes, des fenêtre et des volets roulants collecte les informations de ses clients pour les besoins de la vente lorsqu’elle est conclue. Ces informations sont stockées dans la base de données des clients de l’entreprise.
    Si cette entreprise souhaite proposer d’autres produits dans son secteur d’activité par le biais d’une campagne marketing à ce client après la première vente, elle doit obtenir l’autorisation du  client pour pouvoir le solliciter pour de nouveau produits ou des promotions, mais surtout pouvoir prouver que cette autorisation a été obtenue de manière explicite de la part du client.
    Il est donc nécessaire de revoir en amont les méthodes de collecte afin d’obtenir une autorisation explicite de sollicitation marketing de la part de chaque client.

  • Vous ne pouvez pas vendre votre fichier de prospects à une autre entreprise.

    Le RGPD annonce t il la fin du télémarketing ?
    Le RGPD annonce t il la fin du télémarketing ?

    En matière de Télémarketing et RGPD, même si vous avez inséré la coche stipulant « j’autorise la société XXXX à transmettre mes coordonnées à ses partenaires » dans votre formulaire de collecte, cela ne vous autorise pas à vendre vos fichiers clients à vos partenaires.
    Cette mention est totalement illégale car elle est trop floue dans la destination des partenaires.
    Cette démarche vous explose à de lourdes sanctions financières et pénales.
    Si, pour des besoins nécessaires à l’exécution de vos contrats vous êtes dans l’obligation de transmettre les données personnelles de vos clients à un tiers, il faut absolument faire apparaître clairement le nom de ce partenaire dans le formulaire de collecte.
    Cette mention n’autorise toutefois pas le partenaire à insérer votre client dans sa base de données destinées à ses campagne marketing. S’il ne désire, il faudra que ce partenaire fasse la démarche auprès de ce client pour lui demander l’autorisation de lui envoyer des offres commerciales. Cette autorisation devra être conservée pour pouvoir prouver le consentement du client.

  • Vous ne pouvez pas acheter un fichier de prospects à une autre entreprise sans prendre des précautions.

    Utiliser un fichier de prospects acheté à une autre entreprise, même si celle ci est spécialisée dans la vente de fichiers de prospection ciblé, vous explose à de gros risque.
    En effet, selon le RGPD, cette société doit, pour pouvoir vous vendre ce fichier, avoir collecté les informations des prospects en les informant, de manière explicite et formulé en des termes clairs et simples, que leurs coordonnées sont destinées à vous être vendues afin que vous puissiez leur proposer vos services.

    Seulement, comment cette entreprise spécialisée dans la vente de fichier peut elle savoir à qui elle vendra les données au moment de la collecte ?
    Il lui est impossible de savoir quels seront ses futurs clients intéressés par les données collectées !!
    Les mentions explicites obligatoires expliquant clairement les destinataires des données sont donc impossible à mettre en place au moment de la collecte.
    Ces fichiers sont donc inexploitables et vous explose à des poursuites de la part des citoyens européens présents dans ces bases de données.

    Si vous achetez régulièrement des fichiers à des entreprises spécialisées, je vous conseille fortement de leur faire un courrier recommandé leur demandant si ils sont aux normes du RGPD en ce qui concerne la collecte des données à caractère personnel des prospects présent dans les fichier qu’ils vous vendent…Vous risquez d’attendre longtemps leur réponse ou d’avoir une réponse négative.

    Les règles du RGPD ne peuvent pas être appliquées sur les fichiers existants à ce jour(Octobre  2017).

Ce qui veux dire que l’arrivée du RGPD rends tous les fichiers de prospect existants
invalides et inexploitables.

Quel avenir pour le télémarketing ?
Quel avenir pour le télémarketing ?

Cette nouvelle réglementation va engager une nouvelle façon de penser et exécuter le télémarketing, mais surtout va nous protéger tous contre des appels entrants sur nos téléphones que nous n’avons pas souhaités.

 

A voir aussi :